AAP Soutien FSE aux développeurs de l’apprentissage Nouvelle Aquitaine

Le CFAA17 est soutenu par le Conseil Régional et le FSE pour financer au projet visant à promouvoir l'apprentissage, développer l'offre de contrat et faciliter l'accès à ces emplois pour les jeunes de notre territoire.

Le CFAA17, créé en 1976, a son siège social sur le site du Lycée Georges Desclaude. Il compte, de plus, 2 antennes, respectivement sur le LPH « Le Petit Chadignac » à Saintes et sur le LPA « Le Renaudin » à Jonzac. Par ailleurs, il compte une UFA (Unité de Formation en Apprentissage) sur le site du Lycée de la Mer et du Littoral de Bourcefranc.

 

Portail NetYParéo du CFAA17

Les premières formations en apprentissage ont été ouvertes en 1976 sur le site de Saintes.

Historiquement, le CFA s’est positionné sur les formations de la filière paysage et de la filière production en niveau V (CAP).

Dès le milieu des années 90, le CFA se diversifie sur les métiers de la filière « Eau » et développe son offre de formation dans la filière paysage. Il est notamment un des premiers CFA en France à proposer des formations de niveau BTS par apprentissage dans la filière paysage.

En 2007, le CFAA17 se positionne sur la filière de l’énergie grâce à un partenariat avec CAMPUS VEOLIA Sud-Ouest, qui permet l’ouverture d’une formation Bac Pro Technicien de Maintenance des Systèmes Energétiques et Climatiques par apprentissage sur le site du Renaudin. En 2016, ce partenariat est transféré à CAMPUS DALKIA Lille-Nord Europe.

Au milieu des années 2010, l’offre de formation en BTSA s’enrichit de 2 nouveaux diplômes avec le BTSA Productions Horticoles et le BTSA Technico-Commercial.

260 apprentis, sur 4 sites de formation, répartis équitablement du niveau CAP au niveau BTS dans 5 grandes filières professionnelles :

  • Le Paysage
  • La Production (Viticulture, Horticultures, Cultures Marines)
  • Le Commerce
  • L’Eau
  • L’Energie.

27 salariés permanents qui œuvrent tous les jours pour la réussite des apprentis :

  • 17 formateurs
  • 5 personnels administratifs
  • 1 développeuse de l’apprentissage
  • 4 Personnels d’éducation et de surveillance
  • 1 employé de service

Des ressources en salles, des ressources matériels et documentaires, et des plateaux techniques mutualisés avec les autres centres de l’EPLEFPA, entre autres :

  • 3 CDI et 1 Centre de Ressources
  • Des salles informatiques
  • Des halls techniques (Hydraulique, Traitements des Eaux, Electrotechnique, Chaufferie, Climatisation…)
  • Des exploitations agricoles supports de travaux pratiques.

Des services d’hébergement et de restauration sur chaque site, organisés par les lycées de l’EPLEFPA.

Le CFA propose des formations en apprentissage qui ont pour objectifs :

  • De permettre aux travailleurs titulaires d’un contrat d’apprentissage d’obtenir une qualification professionnelle ;
  • De dispenser aux travailleurs titulaires d’un contrat, une formation générale associée à une formation technologique et pratique, qui complète la formation reçue en entreprise ;
  • De contribuer au développement des connaissances, des compétences et de la culture nécessaires à l’exercice de la citoyenneté ;
  • De contribuer au développement de l’aptitude des apprentis à poursuivre des études par la voie de l’apprentissage ou par toute autre voie.

Pour atteindre ces objectifs, les missions du CFA sont en particulier :

  • D’accompagner les personnes souhaitant s’orienter ou se réorienter par la voie de l’apprentissage, en développant leurs connaissances et leurs compétences et en facilitant leur intégration en emploi ;
  • D’appuyer et d’accompagner les candidats à l’apprentissage dans leur recherche d’un employeur ;
  • D’assurer la cohérence entre la formation dispensée en centre et celle dispensée au sein de l’entreprise ;
  • D’informer les apprentis de leurs droits et devoirs en tant qu’apprentis et en tant que salariés et des règles applicables en matière de santé et de sécurité en milieu professionnel ;
  • De permettre aux apprentis en rupture de contrat la poursuite de leur formation pendant six mois ;
  • D’apporter un accompagnement aux apprentis pour prévenir ou résoudre les difficultés d’ordre social et matériel susceptibles de mettre en péril le déroulement du contrat d’apprentissage ;
  • De favoriser la mixité et la diversité au sein de leurs structures en veillant à l’égalité des chances et à la lutte contre toutes formes de discriminations ;
  • D’encourager la mobilité nationale et internationale des apprentis.